UFC-QUE CHOISIR DU DOUBS

Commerce

Recensement de la population 2020 • Attention !

.

Le recensement de cette année a débuté le 16 janvier. Cet événement, coordonné par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), peut être propice aux escroqueries.

Nos conseils vous aideront à ne pas être victime de faux agents ou de faux sites Internet.

Le recensement a lieu tous les ans en France. Celui de 2020 a démarré le 16 janvier. Ce lancement s’est accompagné d’alertes concernant de faux agents de recensement : ces derniers se rendent au domicile des particuliers et prétextent procéder à l’inventaire de la population pour pénétrer dans le logement. Une fois à l’intérieur, les escrocs commettent un vol ou parviennent à extorquer de l’argent. Lionel Espinasse, chef de la division organisation du recensement à l’Insee, indique que cette arnaque existe bel et bien et qu’il convient de se méfier. Il met également en garde contre un second piège, plus récent, et plus à la mode… « Pour la première fois en 2018, nous avons découvert un faux site de recensement, qui proposait des services payants. Il reprenait l’url de notre site, avec une petite faute d’orthographe [« recensement » au lieu de « recensement », ndlr]. Nous avons réagi en communiquant sur le fait que le recensement est gratuit. » Ces contenus frauduleux masquaient une énième arnaque à l’abonnement caché. Et cette année, l’Insee fait le maximum pour que leur site arrive en tête de résultats des moteurs de recherche, en passant notamment par l’achat de mots-clés : « Le recensement en ligne, qui existe depuis 2015, devient la norme. L’an dernier, 60 % des personnes recensées ont répondu sur Internet », indique Lionel Espinasse. De nouvelles habitudes qui invitent à la prudence, à l’heure où les escrocs ne ratent jamais une occasion de créer des sites frauduleux.

.
Ne pas se faire piéger

Certaines informations sont bonnes à savoir lorsque vous êtes sollicité pour le recensement de la population. Tout agent possède une carte tricolore avec son nom, signée par le maire, qu’il doit vous montrer. S’il ne le fait pas, réclamez-lui, pour vous assurer qu’il est bien recruté par la municipalité. En cas de doute, contactez votre mairie.

Cet agent n’a pas à entrer dans votre domicile : lorsque vous lui ouvrez la porte, il reste sur le seuil, le temps de vous demander si vous préférez remplir le questionnaire en ligne ou en version papier. En fonction de votre réponse, il vous donne les instructions (voir encadré) puis s’en va. Si vous avez choisi le format papier, il reviendra deux ou trois jours plus tard pour le récupérer. Vous répondez donc seul au questionnaire, et non avec cet intermédiaire, sauf si vous sollicitez son aide.

Le recensement est totalement gratuit. Les agents ne posent aucune question sur les revenus. Ils n’ont rien à vendre et ne proposent aucun service.

Le site officiel pour remplir le questionnaire en ligne estLe-recensement-et-moi.fr.

.
Le recensement mode d’emploi

Chaque foyer interrogé reçoit un courrier d’information huit jours avant la visite. Cette lettre rappelle le déroulement et l’utilité du recensement. Lorsque l’agent se présente au domicile de la personne concernée, il lui demande si elle souhaite remplir le questionnaire sur Internet ou sur papier. Dans le premier cas, il lui fournit une notice qui contient ses identifiants de connexion au site et indique la marche à suivre. Dans le second cas, il remet les formulaires correspondant au foyer (une feuille de logement + un questionnaire individuel par habitant), qu’il viendra récupérer deux ou trois jours plus tard.

Si les personnes ne sont pas présentes à leur domicile, l’agent laisse un avis de passage, avec un numéro de téléphone à rappeler.

Chaque année, 8 000 communes sont recensées, par 24 000 agents embauchés par les mairies, qui gèrent le dispositif. Chacun couvre 250 à 300 logements sur la durée de l’événement, qui s’étend entre quatre et cinq semaines. Il s’agit d’un système rotatif. Les municipalités de moins de 10 000 habitants sont recensées tous les cinq ans. Celles de plus de 10 000 habitants, qui ne sont que 1 000 en France, le sont tous les ans, sur un échantillon d’adresses différent chaque année sur un cycle de cinq ans. L’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) joue un rôle centralisateur et s’occupe notamment de la conception du questionnaire, de la collecte des données, de la formation des agents, de l’analyse des réponses.

Ce dispositif permet de connaître le nombre d’habitants en France, par commune. Les questions portent notamment sur l’âge, la profession, les moyens de transports, le type d’habitation… Ces informations permettent de définir les besoins d’une ville, tant en termes d’équipements que de budget.

.
UFC Que choisir du Doubs